Lieu d'intérêt

1.4. Le Beatus

Le Beatus de La Seu d’Urgell est une pièce exceptionnelle, d’une valeur inestimable. Il s’agit d’un manuscrit du Xe siècle, décoré de miniatures d’une grande richesse chromatique et à fort contenu symbolique, et dont 239 feuilles ont pu être conservées.

Les commentaires sur l’Apocalypse de saint Jean ont été composés par un moine du monastère de Liébana, en Cantabrie, appelé Béat. Sa rédaction remonte à une époque où l’Église espagnole semblait acculée sous la pression des musulmans d’Al-Andalous, pendant le dernier quart du VIIIe siècle. Au cours du Xe siècle, des copies enluminées des textes de Béat de Liébana furent réalisées dans les monastères mozarabes. Aujourd’hui, on en recense seulement une vingtaine, réparties dans des musées du monde entier, dont le musée diocésain d’Urgell.

Le Beatus de La Seu d’Urgell aurait été créé à la fin du Xe siècle. Son programme iconographique extraordinaire constitue une source d’informations très précieuse sur l’imaginaire, les mentalités de la société et certains aspects de la vie quotidienne de l’époque.

© 2019 La Seu Medieval · Tous droits réservés · Politique des cookies

Tapez le ou les mots que vous voulez rechercher