Lieu d'intérêt

4. Ca l’Armenter

Édifice de taille imposante, situé au croisement de la rue des Canonges et de la rue de Sant Just, avec un portique au niveau du rez-de-chaussée sur la façade donnant sur la rue des Canonges et quatre colonnes octogonales où repose la charpente en bois sur laquelle s’élèvent les étages supérieurs. Ces colonnes sont couronnées de chapiteaux ornées de demi-lunes sculptées. La façade donnant sur la rue de Sant Just n’a rien perdu de son caractère médiéval. Deux grands portails en arc brisé s’ouvrent au rez-de-chaussée, flanqués des demi-lunes ornées du blason du promoteur de l’édifice.

La présence des lunes fut à l’origine de la légende associant la maison à la figure de Benoît XIII, le pape Luna. L’hypothèse attribuant l’édifice à l’évêque Pere de Luna (1365-1370) semble toutefois plausible, car, comme son prédécesseur Hugues Desbach, il voulut faire construire son propre palais et y faire graver le blason de sa famille. Plus tard, le petit palais passa aux mains des chanoines jusqu’au désamortissement du XIXe siècle, lorsque Mendizábal confisqua une partie des biens du clergé. Il s’agit d’une œuvre majeure de l’architecture gothique de La Seu d’Urgell et des Pyrénées.

© 2019 La Seu Medieval · Tous droits réservés · Politique des cookies

Tapez le ou les mots que vous voulez rechercher